Постер песни Lacrim, Maes - Boston George

Lacrim, Maes
Boston George

Слушать онлайн
Скачать песню
  • Слушали: 14
  • Качество: 320 kbps
  • Лейбл: FP
  • Опубликовано: 22 ноябрь 2020
0
0
Lacrim, Maes - Boston George скачать песню бесплатно всего одним нажатием на кнопку «Скачать песню», а в появившемся окне нажмите - Сохранить! Перед скачиванием любой музыки с нашего ресурса, Вы сможете ознакомиться с ним, прослушав трек на нашем сайте, для этого следует нажать на - «Слушать онлайн»!
Клип и слова песни:
On a trop souffert, le regard en dit long
J’suis dans la G-À-V, j’aimerais juste fumer un pilon
Le bon filon, des millions dans mes visions
La voir en porte-jarretelles, une arme qui dépasse du bas en nylonOn a trop souffert, le regard en dit long
J’suis dans la G-À-V, j’aimerais juste fumer un pilon
Le bon filon, des millions dans mes visions
La voir en porte-jarretelles, une arme qui dépasse du bas en nylon
Assez ramassé, ça, c’est jamais possible (Bien sûr)
On va t’niquer ta mère, oui ça, c’est vrai aussi (Ah)
J’ai grandi en France, j’vis ailleurs et j’vais mourir au bled
J’ai des amis d’enfance qui rêveraient d’me greffer des problèmes
Malheur des uns, bonheur des autres
Placard, vacances, terrain, placard
Ici, on n’aime pas la hagra donc qui m’aime me suive
Mets-lui une tarte et sur une bécane, il revient de suite
J’pourrais m’faire fumer le jour d’mon mariage, me faire fumer le jour du
mariage (Oh-oh-oh)
Aujourd’hui tu m’aimes, demain tu m’haïras, demain tu m’haïras (Oh-oh-oh)
J’ai voulu croire en toi mais c'était qu’un mirage, bye-bye, mirage (Oh-oh-oh)
Faut qu’j’attende la prochaine rentrée pour l’arrivage, lovés, lovés, lovés,
lovés (Oh-oh-oh)
J’ramène le bif à la maison, j’suis dans la maison, j’suis dans le cul d’sa mère
Ça prend des années de prison mais ça garde la raison, tant pis,
gros si ça merde
J’mets d’l’ammoniaque dans la cuisson, schlags à l’unisson demande que j’leur
ramène
Tu m’verras pas dans l'émission d’Thierry Ardisson, j’dois vi-ser les camés
Douze coups d’minuit, j’ferme le terrain dans la ville
Douze coups sur lui, on l’verra plus dans la ville
Douze coups d’minuit, j’ferme le terrain dans la ville
Douze coups sur lui, on l’verra plus dans la ville
J’pourrais m’faire fumer le jour d’mon mariage, me faire fumer le jour du
mariage (Oh-oh-oh)
Aujourd’hui tu m’aimes, demain tu m’haïras, demain tu m’haïras (Oh-oh-oh)
J’ai voulu croire en toi mais c'était qu’un mirage, bye-bye, mirage (Oh-oh-oh)
Faut qu’j’attende la prochaine rentrée pour l’arrivage, lovés, lovés, lovés,
lovés (Oh-oh-oh)
J’pourrais m’balader avec elle dans l’gros moteur
En attendant, j’suis breliqué jusqu'à pas d’heure
Et si j’ai l’plus gros, elle ne prendra pas mon cœur
Dis-leur Maes, ils parlent de kil', c’est des menteurs
Je dois me taire
J’pourrais m’balader aveuglé dans votre ter'
En attendant, j’suis breliqué avenue Ampère
J’suis dans l’avion à dix mille mètres, j’ai droits d’auteur
J’attends la note, faut qu’envoie cent balles au notaire
J’pourrais m’faire fumer le jour d’mon mariage, me faire fumer le jour du
mariage (Oh-oh-oh)
Aujourd’hui tu m’aimes, demain tu m’haïras, demain tu m’haïras (Oh-oh-oh)
J’ai voulu croire en toi mais c'était qu’un mirage, bye-bye, mirage (Oh-oh-oh)
Faut qu’j’attende la prochaine rentrée pour l’arrivage, lovés, lovés, lovés,
lovés (Oh-oh-oh)
Новые песни жанра «Иностранная авторская песня»:
Комментарии (0)
Популярные новинки музыки
скачать и слушать онлайн бесплатно!
00:00